Photo de Marie-Rose VILLE

Marie-Rose VILLE

Née DURAND
Décédée le 23 avril 2023
Logo de CENTRE FUNERAIRE BOUDRIER REQUISTON - Tignieu-Jameyzieu
04 81 65 61 46

Partager
Photo de Marie-Rose VILLE
Marie-Rose VILLE
Née DURAND
Décédée le 23 avril 2023

Cérémonie

location_on
Eglise de PONT DE CHERUY
38230 Pont de Cheruy
vendredi 28 avril 2023 à 10h00
groups

Message de la famille

Chère famille, chers amis,

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Marie-Rose VILLE survenu dimanche 23 avril 2023 à Crémieu.


Un service de plantation d’arbre hommage est disponible ici.

map

Déroulé des obsèques

  • 1

    Cérémonie

    location_on
    Eglise de PONT DE CHERUY
    38230 Pont de Cheruy
    Le vendredi 28 avril 2023 à 10h00
  • 2

    Inhumation

    location_on
    Cimetière de PONT DE CHERUY
    38230 Pont de Cheruy
    Le vendredi 28 avril 2023 à 11h30

Rendez hommage à Mme VILLE

Plantez un arbre du souvenir

Arbre du sourvenir
volunteer_activismUn hommage durable et symbolique
Locale, drapeau de la France Planté en France dans le respect de l’écosystème local
history_eduCertificat de plantation

Faites livrer des fleurs à la famille de Mme VILLE

Bouquet de deuil Empathie
storefrontPartenariat avec un artisan fleuriste local
volunteer_activism0,50€ reversés à Alzheimer France par bouquet
local_shipping Livraison à l’adresse de votre choix
menu_book

Hommages

4 hommages ont été rendus

  • Richard et Chantal Sworowski
    Il y a 1 an

    Nous vous adressons les plus sincères condoléances  en ce moment de deuil et vous témoignons toute notre sympathie. 
    Nous prenons part à votre douleur. Nous partageons votre peine
    Richard et Chantal 

    2 personne(s) aime cet hommage
  • Violaine BERT
    Il y a 1 an

    Je crois que mes cousines sont plus fortes que moi pour évoquer tous les souvenirs que nous avons de toi.
    Je garde en moi cette phrase que tu me disais souvent lorsque je venais te voir après le lycée : " j'ai peur de mourir avant de connaitre mes arrières petits-enfants". Je te disais à chaque fois que tu étais jeune et surtout que tu aurais sûrement plein d'arrières petits-enfants, je ne m'étais pas trompée!
    Je suis contente d'avoir pu partager avec toi tous ces moments et d'avoir tellement de souvenirs doux et joyeux.
    Tu es et tu resteras ma super mémé, je t'aime.
     

    Souvenir de Marie-Rose VILLE par Violaine BERT
    1 personne(s) aime cet hommage
  • Evelyne
    Il y a 1 an

    Notre complicité va me manquer… Même quand ton cerveau te jouait des tours, dans ton regard, je ressentais bien que tu reconnaissais en moi une proche, laquelle ? Peu d’importance…J’étais là pour toi parce que j’ai toujours pu compter sur toi. 
    Lors du décès de Papa, ta présence a été réconfortante. 
    Tu m’as accompagnée avec bienveillance dans mon parcours de vie, à chaque étape. Dans le choix d’un mari "gentil et travailleur" (tes gendres pince-sans-rire l'ont traduit en benêt et travailleur ! Ils se reconnaîtront) ; dans le fait d'accueillir et d’élever les premiers enfants d’Olivier comme les miens grâce à ton sens de la Famille.
    Merci pour les dimanches, les gouters à la sortie du lycée, les vacances partagées avec toi, les frangines et Maman, les jeux de société animés 😉. Merci pour ce que tu as apporté à  mes garçons.
    Si je résume...."On ne la ramène pas, on respecte les autres et si on fait les choses, on les fait bien ! J croirai entendre ta fille Monique. Les chiens ne font pas des chats. 
    Et surtout le "faut pas gâcher" .Tes arrière petits enfants diront que je n ai pas hérité de tes talents culinaires pour accommoder les restes 😏
    Face aux épreuves de la vie, nous ne sommes pas seuls ; la solidarité familiale est bien ancrée ! 
    Bien joué Mémé !
     
     

    4 personne(s) aime cet hommage
  • Delphine Drevon
    Il y a 1 an

    A ma petite Mémé, 
    Cela fait un moment que je  pense à  ce que je voulais partager de toi, ça me paraissait plus simple et plus limpide alors.
    Je vais juste parler de la façon dont je  te voyais:

    La Matriarche ou plutôt la Reine Mère digne et fière: 
    un peu la commandante en cheffe d'une tribu surtout féminine qui s'agrandit sans cesse, qui  reste unie malgré tout; celle qui  à donner les règles et les codes  à ses filles afin d'être indépendantes, futures mères elles aussi. 
    A tes petits enfants, tu nous  as offert un royaume en la salle de jeux. C'est là où le  dimanche nous avons grandi jouant, tissant des liens profonds entre nous. Pour bons nombres de tes petits-enfants, ce souvenir est gravé dans nos mémoires .
    Merci d'avoir été le maillon fondamental de ce qu'on est tous.
    Je garde ce dernier souvenir de la maison de retraite, lorsque les mots ne te servaient plus et que mécontente tu t'es mise à siffler: j'entendais "vous me gonflez" mots que tu n'aurais jamais prononcer de vive voix. 
    Ce sifflement est un chant joyeux à mon oreille, un pied de nez à ceux qui nous font flique et une démonstration de ta force de caractère présente jusqu'au bout.

    Une femme cultivée, une artiste: 
    Ma mère à toujours répéter que notre avenir était dans l'éducation, ce qui doit être vrai aussi pour mes cousins.
    Je revois les mots croisés et le dictionnaire sur ta table de la cuisine, les tomes et les tonnes de livres dédiés au savoir sur les étagères de la salle de jeux. Tu aimais apprendre et découvrir le monde, lors de vacances en Bretagne, nous avons fait ensemble un stage d'aquarelle, ton trait était fin et gracieux, ton tableau magnifique mais ton exigence envers toi te faisait dire que tu n'étais pas si douée. 
    Une de nos dernières parties de scrabble, ou  tu as changé les règles. tu piochais et remettais les lettres qui ne te plaisais pas. Quand je  t'es demandé ce que tu faisais , tu as juste dis :"elles sont pas bien celle-là" jusqu'à ce que tu aies un 7 lettres. Toutes ensembles nous avons bien rigolé.

    L'ouverture d'esprit, la générosité:

    Dans cette famille où l'excellence scolaire était de mise, la petite fille que j'étais ne rentrait pas dans les cases, pourtant jamais  je ne me suis sentie mise à l'écart où jugée par toi. Tu ne m'as jamais fait ressentir différente des autres et malgré mon côté Drevon très prononcé en ta présence je me sentais une "Ville" moi  aussi.
    Enfant, mon souvenir  de ta générosité est lié à cette bonbonnière  que  tu nous présentais lorsqu'on partait de chez toi. Avec la voix de maman " juste un c'est bientôt l'heure de dîner!" Et avec en clin d'œil tu me faisais signe d'en prendre 2 . Aujourd'hui encore le goût des Krema me renvoie 30 ans minimum en arrière.
    Plus grande, quand je  ramenais les quelques courses dont tu avais besoin, tu me remboursais toujours en dessus de la somme due en me disant garde la monnaie. Ta façon à toi de me remercier.
    Tu as su aussi évoluer avec ton  temps et au contact des générations plus jeunes.
    Un de mes meilleurs souvenir, lors d'un rassemblement familial à la maison, tu as lancé un "A la Bouffe" mémorable qui à offusqué quelques unes de tes filles, qui m'a fait jubilé, preuve que nos vacances partagées avaient porté leurs fruits. 

    Douceur et tendresse: 
    Merci  de m'avoir permis de tenir ton bras et tes mains très souvent. Je me souviendrais longtemps de ta peau fine et douce comme de la soie. J'étais tactile, toi  en apparence pas, mais tu as toujours reçu mes câlins et caresses avec plaisir.

    Ma grand-mère c'était une Grande Dame et ma Petite MéMé!!!  

    3 personne(s) aime cet hommage
send

Prévenir les proches

local_florist Faire livrer des fleurs